saison 2 | Ă©p. 13

l’abc des accords
de thé

avec Kevin Gascoyne

Kevin Gascoyne

Balado Steeping Together
- saison 2 | Ă©p. 13

l’abc des accords de thĂ©

avec Kevin Gascoyne

Date :
juin 2022
durée : 48:41 voir tous
les Ă©pisodes
Ă©couter sur :

transcription de l'Ă©pisode

Marika de Vienne 0:18

Bienvenue Ă  tous pour un nouvel Ă©pisode de Steeping Together, le balado oĂč nous explorons le vaste monde du thĂ© autour d’une tasse de thĂ© avec un passionnĂ© de thĂ©. Je suis votre animatrice Marika, obsĂ©dĂ©e par le thĂ©, et comme d’habitude, je suis trĂšs heureuse d’ĂȘtre avec vous tous ici aujourd’hui. Oh, les accords de thĂ©! C’est Ă  la fois un dĂ©fi sĂ©duisant et complĂštement insurmontable pour la plupart des gens. Comment associer un thĂ© avec les bons aliments? Par oĂč commencer? Est-ce que tu commences avec un tableau avec toutes les notes de saveur de ton thĂ©, tu compares avec les notes et les diffĂ©rents aliments dans une colonne sĂ©parĂ©e, puis tu fais un VLOOKUP vers une roue des saveurs et tu espĂšres qu’Excel te fournira comme par magie la rĂ©ponse parfaite? Eh bien, ça ne doit pas ĂȘtre si compliquĂ©. L’un des fondateurs et propriĂ©taires de la maison de thĂ© Camellia Sinensis, Kevin Gascoyne, est lĂ  pour nous aider Ă  comprendre le monde du thĂ© et des accords. Bienvenue, Kevin!

Kevin

Merci beaucoup.

Marika

C’est un plaisir de t’avoir ici avec nous.

Kevin

C’est un plaisir d’ĂȘtre ici.

Marika

Peux-tu te prĂ©senter de la façon dont tu aimerais qu’on te prĂ©sente?

Kevin Gascoyne 1:25

Eh bien, je m’appelle Kevin et je possĂšde une entreprise de thĂ© du nom de Camellia Sinensis, qui est, comme la plupart d’entre vous le savent, le nom botanique du thĂ©. J’ai trois partenaires. Nous sommes un groupe de dĂ©gustateurs de thĂ©. Et nous dirigeons une entreprise qui se base sur les achats que nous faisons en Asie chaque annĂ©e, nous avons un catalogue d’environ 250 thĂ©s. C’est un catalogue qui change constamment. Nous achetons chaque thĂ© directement auprĂšs du cultivateur et nous l’achetons sur place. Nous suivons donc les saisons, nous suivons les meilleurs thĂ©s de chaque rĂ©gion. Nous avons une sorte de crĂ©neau parce que nous faisons des choses trĂšs haut de gamme, des petits lots, des lots rares et ainsi de suite. Mais nous avons notre propre petit marchĂ© pour ça. Autour de notre merveilleux catalogue de thĂ©s, nous avons des magasins de dĂ©tail, nous avons trois magasins de dĂ©tail au QuĂ©bec, dans la rĂ©gion de MontrĂ©al. Nous vendons Ă  beaucoup d’autres entreprises de thĂ©. Et nous vendons aussi à
 nous avons une gamme qui va aux clients en gros, aux cafĂ©s et aux Ă©piceries. Nous faisons Ă©galement dans l’éducation et l’édition, nous avons notre principal livre de principe qui est publiĂ© en six langues maintenant


Marika

FĂ©licitations!

Kevin


 deux fois nommĂ© meilleur livre de thĂ© du monde. Que faisons-nous d’autre? Nous gĂ©rons des Ă©coles dans le domaine de l’éducation. Nous organisons beaucoup de confĂ©rences dans le monde entier. Je fais aussi de la consultation sur le terrain en tant que dĂ©gustateur. Donc, j’aide les cultivateurs Ă  dĂ©velopper leurs produits. Et ces derniĂšres annĂ©es, nous avons ouvert une minuscule mini-usine dans le sud de l’Inde appelĂ©e le « Tea Studio ». Je pense que nous pourrons probablement donner aux auditeurs l’adresse Ă©lectronique de cet atelier aprĂšs. Le site Internet.

Marika de Vienne 3:17

Oh, oui, non, je pense que oui, le site Internet, absolument nous allons le partager!

Kevin Gascoyne 3:25

Le Tea Studio est un petit projet artisanal dans le sud de l’Inde, oĂč nous faisons notre propre thĂ©. Nous faisons donc tout maintenant. De la production Ă  la vente au dĂ©tail au client.

Marika de Vienne 3:42

Mon Dieu, vous en faites beaucoup! Vous faites beaucoup de choses. Et je dois dire que le site Web de Camellia Sinensis est un site que j’essaie activement d’éviter. Parce que chaque fois que je vais sur votre site, ça finit par ĂȘtre un vrai panier; j’ai quelques favoris absolus que vous avez gardĂ©s au fil des ans, j’ai quelques favoris depuis longtemps. La qualitĂ© de vos produits est exceptionnelle, l’amabilitĂ© du service des gens dans les magasins et ta gentillesse et celles de tous les autres propriĂ©taires, ça ne correspond pas toujours au sĂ©rieux auquel les gens pourraient s’attendre. Comme ce que vous avez, vous savez. On se fait une idĂ©e des gens qui ont ce thĂ© haut de gamme et qui le prennent vraiment au sĂ©rieux, et qui vont directement Ă  la source! Comme, c’est toujours lĂ©gĂšrement intimidant. Comme : « Vont-ils me laisser entrer? Vont-ils me parler? ». Et toujours si accueillants, toujours si pleins d’information.

Kevin Gascoyne 04:38

Oui, je pense que c’est cette ironie, que nous faisons ça avec passion. Nous sommes trĂšs directement liĂ©s aux personnes qui fabriquent les thĂ©s que nous apportons. Et donc ce genre de sĂ©paration et de mystĂšre disparaĂźt en quelque sorte Ă  ce moment-lĂ . C’est comme si des gens trĂšs cool faisaient du thĂ©, que nous allions le chercher et que nous le ramenions pour le vendre Ă  nos clients trĂšs cool. Donc, ça n’a pas besoin d’ĂȘtre compliquĂ©, plus compliquĂ© que ça.

Marika 05:15

C’est vrai. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles je t’ai demandĂ© d’aborder ce sujet particulier, le thĂ© et les accords. Parce que je pense que les gens font en sorte que ce soit plus compliquĂ© que ça ne doit l’ĂȘtre. Mais il y a certaines rĂšgles de base. Il y a des choses que nous pouvons contourner. Maintenant, je vais commencer par une question. Chaque fois que je regarde les thĂ©s et les accords, les thĂ©s numĂ©ro un qui sont associĂ©s Ă  tout ce que tu veux sont les thĂ©s Darjeeling. Et Ă©tant donnĂ© que tu es l’expert en Darjeeling de Camellia Sinensis et l’expert en Darjeeling dans presque n’importe quelle piĂšce oĂč tu entres


Kevin

Oui.

Marika de Vienne 5:45

Je veux dire, tu vas dans cette rĂ©gion depuis combien d’annĂ©es maintenant? Oui, il y a un lien intime que tu as avec Darjeeling?

Kevin Gascoyne 5:54

Trente ans.
Oui, je connais, Ă  peu prĂšs tout le monde. Et ils me connaissent tous.

Marika de Vienne 5:56

Et ce n’est pas vraiment une exagĂ©ration. Je veux dire, c’est une trĂšs petite rĂ©gion. Je veux dire que tout le monde connaĂźt le nom de Darjeeling ou a eu un contact avec le thĂ© de cette rĂ©gion. Mais ce n’est pas un endroit trĂšs grand dans le monde.

Kevin

Ce n’est pas un grand endroit. Et je traĂźne lĂ -bas pendant presque un mois chaque annĂ©e depuis trois dĂ©cennies. Alors oui.

Marika

Qu’est-ce qu’il y a de si attirant?

Kevin Gascoyne 6:18

C’est surtout le thĂ© qui m’attire. Il est trĂšs cafĂ©inĂ©, et les profils aromatiques sont trĂšs vifs et intenses. Donc j’aime ça, j’aime la complexitĂ©. Chacun de nous a son thĂ© prĂ©fĂ©rĂ© qui a le goĂ»t complet du thĂ© pour nous. Et ça a toujours Ă©tĂ© le mien. Et Ă©videmment, l’Himalaya, c’est une rĂ©gion magnifique! Darjeeling se trouve dans les contreforts de l’Himalaya, tu peux voir les pics blancs et ainsi de suite. Et j’adore les gens de lĂ -bas. Ce sont des gens formidables. Il y a une ambiance culturelle trĂšs agrĂ©able lĂ -bas. Donc, dans l’ensemble, c’est un forfait tout compris. J’ai commencĂ© Ă  y aller et j’ai Ă©tĂ© totalement charmĂ© par l’endroit, le thĂ©, le produit, tout simplement l’ensemble. Alors oui, j’y suis retournĂ©. Je fais aussi beaucoup d’autres rĂ©gions. Mais mon cƓur serait certainement lĂ -bas.

Marika

Ton cƓur est à Darjeeling?

Kevin

Oui, oui.

Marika 07:19

C’est une chose magnifique. J’aimerais, j’espĂšre voir l’endroit un jour. Je veux dire, ça semble d’une beautĂ© dĂ©chirante et c’est un endroit fascinant Ă  visiter. Alors, le Darjeeling se marie avec n’importe quoi. J’ai vu des thĂ©s Darjeeling associĂ©s Ă  des fromages et des chocolats et toutes ces sortes de choses. Et je me demande si le thĂ© Darjeeling est associĂ© Ă  la nourriture par rĂ©flexe, car il est considĂ©rĂ© comme le champagne du thĂ©. Donc, si tu associes n’importe quoi avec un thĂ© Darjeeling, tu vas avoir une belle expĂ©rience. C’est presque, parfois, ça donne une impression de paresse. Tu vois ce que je veux dire? On dirait du champagne et des fraises, du champagne et du chocolat. Eh bien, regarde, le champagne va avec un grand nombre de situations, d’humeurs et d’aliments. C’est un choix plutĂŽt facile. Est-ce que j’ai raison de penser ainsi?

Kevin Gascoyne 08:01

Il y a un peu de ça, il y a une lĂ©gĂšretĂ©, mais certains accords sont un peu trop complexes pour ĂȘtre mĂ©langĂ©s Ă  d’autres profils aromatiques. Je pense, je pense que la premiĂšre chose que je dirais sur les accords est qu’il y a en quelque sorte trois choses qui peuvent se produire lorsque tu associes des choses ensemble. La premiĂšre, c’est que tu obtiens un complĂ©ment, oĂč les choses, deux profils aromatiques s’imbriquent l’un dans l’autre comme deux piĂšces de casse-tĂȘte. C’est donc trĂšs intĂ©ressant, car ils ont tendance Ă  renforcer certaines parties du profil aromatique de l’autre. Ensuite, il peut y avoir un contraste trĂšs intĂ©ressant : ils ne vont pas vraiment ensemble, mais l’une des saveurs va peut-ĂȘtre couvrir la moitiĂ© de la saveur de l’autre, mettant en valeur une partie de la saveur de l’autre aliment ou de l’autre boisson. Donc, tu obtiens, tu obtiens qu’ils se sĂ©parent, tu goĂ»tes diffĂ©rentes parties du profil aromatique que tu ne peux pas goĂ»ter quand tu les goĂ»tes seuls parce qu’ils sont faits diffĂ©remment. Et puis nous avons cette troisiĂšme magie qui se produit parfois. Lorsque tu obtiens un pont, tu obtiens une forme de beau pont chimique et aromatique entre les deux. Et tu as cette sorte de mariage qui te donne quelque chose qui est plus grand que la somme des deux parties. Cela n’arrive donc pas toujours. Mais il y a certains mĂ©langes de saveurs qui fonctionnent vraiment bien. Donc, si je fais une dĂ©gustation de scotch et de thĂ©, par exemple, ce qui est assez courant, ces deux choses vont trĂšs bien ensemble. Je vais toujours en faire un accord de chaque pour montrer ces trois faits diffĂ©rents oĂč on a deux choses qui vont ensemble, puis le complĂ©ment, le contraste et le pont harmonique. Fais toujours le pont harmonique Ă  la fin, pour que tu obtiennes le « oh la la » Ă  la fin, Ă©videmment.

Marika 10:06

IntĂ©ressant, j’ai juste, j’aime la façon dont tu l’as dĂ©crit. Quand tu le dĂ©crivais, j’ai vraiment pensĂ©, je ne sais pas pourquoi j’ai pensĂ© Ă  ça, j’ai pensĂ© Ă  diffĂ©rents couples similaires que je connais.

Kevin

Oh, c’est bien!

Marika

Comme les gens, comme il y a certains couples qui se complĂštent vraiment et qui s’amĂ©liorent mutuellement. Et ils sont dĂ©cidĂ©ment mieux lotis du fait d’avoir l’autre dans leur vie. Ensuite, tu as les couples contrastĂ©s, je pense Ă  un couple en particulier, mais qui sont juste des personnalitĂ©s trĂšs diffĂ©rentes. Ils s’entendent bien, ont trouvĂ© leur point commun. Mais tu sais, il y a le bruyant et le calme ou le drĂŽle et le stoĂŻque, et tu adores avoir ce couple autour de toi parce qu’il apporte un contraste diffĂ©rent. Et le pont ressemble vraiment Ă  ce que Hollywood nous a convaincus d’ĂȘtre une parfaite


Kevin

Âme sƓur.

Marika

C’est l’ñme sƓur, exactement! L’ñme sƓur! Comme si nous avions trouvĂ© ces deux Ă©lĂ©ments qui se sont rĂ©unis pour faire un pont, et c’est un couple indĂ©niable pour traverser les Ăąges!

Kevin

Oui, oui! Plus grand que la somme de ses parties.

Marika

Plus grand que la somme de ses parties, exactement! Et donc, pendant que tu disais ça, je ne pouvais penser qu’à ça. Et j’ai l’impression que c’est une trĂšs bonne premiĂšre Ă©tape pour dĂ©cider de ce que tu vas faire avec ton accord. Si tu veux
 est-ce que je veux complĂ©ter, est-ce que je veux contraster? Ou est-ce que je veux viser les Ă©toiles et Ă©crire une histoire d’amour dont Shakespeare lui-mĂȘme serait jaloux? Tu sais? TrĂšs bien, alors parlons de complĂ©ment. DĂ©composons. Donne-moi de bons complĂ©ments!

Kevin Gascoyne 11:40

OK. TrĂšs bien. Eh bien, tout d’abord, je dois dire que nous avons commencĂ© avec le type de concept gĂ©nĂ©ral. Mais nous ne voulons pas faire, nous ne voulons pas que ce soit compliquĂ©. Nous voulons que ce soit amusant. Et c’est l’exploration qui est amusante.

Marika

Exactement, oui.

Kevin

Il y a donc des choses Ă©videntes qui ne vont pas bien ensemble, des choses Ă©videntes qui fonctionnent rarement ensemble. L’une d’entre elles, la premiĂšre chose Ă  laquelle je pense est le vin et le thĂ©. Le vin et le thĂ© sont trĂšs difficiles Ă  associer, parce qu’ils couvrent une grande partie du profil aromatique de l’autre. Donc, l’un d’eux a un goĂ»t Ă©teint quand tu goĂ»tes l’autre. Donc, si nous faisons un accord avec du vin, nous faisons quelque chose d’un peu diffĂ©rent, oĂč nous essayons de comparer un thĂ© avec un vin qui a une sorte d’essence similaire, qui a une sorte de caractĂšre similaire. Il est peut-ĂȘtre brillant et vif. Ou peut-ĂȘtre c’est rond et terreux ou quelque chose comme ça. Quelque chose qui a un caractĂšre un peu plus complexe, mais nous ne pouvons pas nĂ©cessairement le faire dans la technique sandwich que nous utilisons lorsque nous dĂ©gustons du whisky. Ainsi, lorsque nous dĂ©gustons du thĂ© et du whisky ensemble, ils vont merveilleusement bien ensemble. Le chaud et le froid, et la prĂ©paration de la bouche avec le thĂ©, puis la chaleur et ce qu’elle fait au scotch dans la bouche, ou au bourbon dans la bouche, puis retour au thĂ©. Nous appelons ça le « sandwich », nous faisons le thĂ©-Scotch-thĂ©.

Marika

GĂ©nial. OK.

Kevin 13:14

Donc, c’est juste une mĂ©thodologie. Mais il y a des choses qui marchent et d’autres qui ne marchent pas, certaines choses qui ne marchent absolument pas. Le vin est donc un produit difficile. Alors que si nous regardons le vin avec le fromage, le vin et le fromage est probablement un mĂ©lange digne du paradis, disons.

Marika

Absolument. Oui.

Kevin

Et puis, si nous approfondissons la question du vin et du fromage, alors nous avons des vins qui vont mieux avec les fromages crĂ©meux, et tu as des vins qui vont mieux avec les fromages forts et ce genre de choses. Donc, je pense que ce qui est amusant, c’est Ă©videmment quand tu trouves le mariage parfait. Mais ce qui est amusant, c’est l’exploration. Je pense qu’il est difficile, tant que tu n’as pas commencĂ© Ă  le faire un peu et Ă  explorer, d’anticiper ce qui va se passer. Tu dois vraiment juste te lancer


Marika

Essai et erreur.

Kevin

Et commencer à essayer les choses les unes à cÎté des autres pour voir si ça va aller, si ça ne va pas aller, et sans crainte, vraiment.

Marika

Ça a l’air trùs amusant!

Kevin

Et sans penser que nous pouvons mal le faire.

Marika 14:23

Oui, exactement! Je pense que les gens se disent : « Oh, je vais mal le faire. » Oui, c’est un peu comme si tu regardais si ça t’a plu, c’est un bon accord!

Kevin

Exactement.

Marika

Est-ce quelque chose que tu devrais présenter à ta belle-mÚre? Cela dépend de la relation que tu as avec cette personne, tu vois ce que je veux dire?

Kevin

Ça dĂ©pend de la belle-mĂšre.

Marika

Selon la belle-mÚre, comme si tu le faisais pour toi, ou si tu le faisais dans un environnement amusant et décontracté avec, tu sais, des gens qui sont aussi là pour découvrir, aussi là pour essayer. Essaie. Fais juste essayer.

Kevin Gascoyne 14:57

Juste essayer, c’est ce qu’il faut faire. Et nous avons parfois cette – je pense que nous en parlions plus tĂŽt – cette idĂ©e de ne pas ĂȘtre assez expert, de ne pas vraiment savoir par oĂč commencer. D’autres personnes savent comment le faire, je ne sais pas comment le faire. Mais nous savons tous comment manger, nous savons tous comment goĂ»ter. Si nous pouvons nous mettre dans cet Ă©tat d’esprit oĂč nous nous concentrons, c’est vraiment la partie la plus difficile, c’est juste se concentrer sur ce que nous faisons, comme goĂ»ter sans autre bruit blanc dans ta tĂȘte. Et tu peux faire ça, tu peux juste prendre une fraction de seconde d’une conversation Ă  une fĂȘte avec ton fromage et ton vin, et juste une fraction de seconde, tu as un moment de dĂ©gustation, et ensuite tu es de retour dans la conversation. Donc, pour crĂ©er ces petits moments, ça peut ĂȘtre un micromoment, ou ça peut ĂȘtre organisĂ© et un peu plus long avec quelques fromages diffĂ©rents et quelques thĂ©s diffĂ©rents ou quelques vins diffĂ©rents ou quelque chose comme ça. Et pour se mettre dans cet Ă©tat d’esprit, je pense que c’est vraiment ce que c’est. C’est se mettre dans cet Ă©tat d’esprit oĂč tu te concentres. Parce que c’est difficile Ă  faire. Il y a tellement de choses qui se passent tout le temps, tout autour, la vie est tellement effrĂ©nĂ©e, tu sais, c’est difficile d’y arriver.

Marika de Vienne 16:20

C’est tellement – dĂ©solĂ©e, je me moque de moi-mĂȘme, mais c’est parce que c’est tellement impossible de nos jours de se trouver un moment, juste 10 minutes, oĂč il n’y a que toi, tes sentiments et tes saveurs et tout ça. Et c’est un tel cadeau que de pouvoir le faire avec du thĂ©, du vin ou n’importe quel type de nourriture, comme si tu devais absolument te faire ce cadeau.

Kevin

Oui, je pense que oui. J’ai eu envie de faire un t-shirt en fait qui va dans le sens de : « danse comme si personne ne regardait ». J’aimerais avoir un t-shirt qui dit : « goĂ»te comme si personne ne parlait ».

Marika de Vienne 17:06

Vendu!

Kevin

Juste pour que les gens aient ce moment, qui n’a pas besoin d’ĂȘtre long. OĂč tu te laisses aller Ă  la beautĂ© en utilisant tout ton Ă©quipement sensoriel, juste pour une fraction de seconde. Ça peut ĂȘtre plus long. Et si tu t’y mets vraiment, ça peut ĂȘtre beaucoup plus long. Et, tu sais, certains d’entre nous dans l’industrie, nous adorions le faire et nous en faisons notre mĂ©tier. Mais je pense que c’est juste une petite habitude dont tu as besoin, que tu dois prendre. Au lieu de boire le vin, de manger le fromage et de continuer Ă  discuter. Tu as juste cette fraction de seconde oĂč tu t’assieds, tu manges et ensuite tu reprends la conversation. Peut-ĂȘtre que tu n’as mĂȘme pas partagĂ© ce que tu pensais. Mais tu l’as ressenti pleinement.

Marika de Vienne 17:51

Exactement. Et si quelqu’un te demande : « – HĂ©, oĂč es-tu allĂ©? On dirait que tu es Ă  des annĂ©es-lumiĂšre au milieu de la conversation, parce que tu as pris ce moment. – Alors, ouais, laisse-moi te dire, je suis partie vivre une petite aventure, une petite aventure de saveurs que je recommande vivement. »

Kevin

Oui, tu veux venir?

Marika

Ça lance la conversation!

Kevin Gascoyne

Ça lance la conversation. Et tu sais quoi, neuf fois sur dix, les gens trouvent ça vraiment intĂ©ressant parce qu’ils ne le font jamais.

Marika

Ils ne le font jamais et les humains sont tellement intĂ©ressĂ©s Ă  dĂ©couvrir de nouvelles saveurs, tout ce que nous faisons est presque orientĂ© vers cette nouvelle saveur. Je veux dire que nous mangeons tous trois fois par jour, nous grignotons entre les deux, nous prenons telle ou telle boisson, et le facteur dĂ©cisif de ce que nous allons consommer est la saveur. Ouais, je n’ai jamais vraiment rencontrĂ© quelqu’un qui se dise : « Ah, je me fiche du goĂ»t. » Vraiment? Vraiment, mĂȘme pas le sel? Tu n’en as pas, tu n’as pas d’opinion lĂ -dessus? Alors oui, c’est un excellent sujet de conversation. OK. Tu as dit Ă  peu prĂšs 10 choses qui ont allumĂ© mon cerveau. J’ai tellement d’ampoules d’allumĂ©es, mais je veux juste revenir en arriĂšre trĂšs rapidement parce que parler du vin et du thĂ©. Je ne bois pas. Je suis une buveuse de thĂ©. Je ne consomme gĂ©nĂ©ralement pas d’alcool et quand tu as dit si tu veux un accord de vin et de thĂ©, j’étais comme : « Oh, je n’ai littĂ©ralement jamais pensĂ© une seule fois Ă  associer un vin avec un thĂ©. » DĂšs que tu l’as dit, j’ai eu cette rĂ©action du genre : « Oh, ce n’est pas mon penchant naturel d’associer ces deux-lĂ . » Quand tu as dit scotch ou whisky avec du thĂ©, ça a fait un dĂ©clic pour moi, pas seulement parce que j’ai peut-ĂȘtre ou non assistĂ© au sĂ©minaire de l’école Camellia Sinensis sur le scotch et le thĂ©. Mais parce que ces alcools durs crĂ©ent aussi une sensation diffĂ©rente en bouche et cette sensation diffĂ©rente de brĂ»lure dans ta gorge et donc tu ne fais pas que contraster ou complĂ©ter les saveurs, tu as aussi cette composante texturale – est-ce que c’est un mot, est-ce que je viens d’inventer un mot? Textural. Textural, c’est ce que je voulais dire. Mais tu as aussi cette composante texturale qui est un jeu vraiment intĂ©ressant l’un par rapport Ă  l’autre, alors que le vin et le thĂ© sont dans le mĂȘme type de texture. Pas tous. Mais dans mon esprit.

Kevin Gascoyne 20:11

Oui, mais si tu ne bois pas de vin, essaie les raisins et le thĂ©. Ça ne marche pas non plus.

Marika de Vienne 20:16

Bien! OK, oh, raisins et thĂ©. Ouais. DĂšs que tu l’as dit, j’ai fait le rapprochement.

Kevin Gascoyne 20:19

Ils ne fonctionnent pas. Les raisins et le fromage sont fantastiques, mais les raisins et le thé ne fonctionnent pas.

Marika de Vienne 20:23

Tout ça m’amĂšne Ă  ma prochaine question : quelle est l’importance d’un complĂ©ment textural? D’un contraste? Tu sais, quelle est l’importance de la sensation en bouche, quand on parle d’accords?

Kevin Gascoyne 20:38

Il peut ĂȘtre le point central. Et il peut ĂȘtre sans importance. Mais gĂ©nĂ©ralement, selon ce que
 quelles deux choses tu compares, par exemple, si tu fais un thĂ© et un fromage, tu as Ă©videmment des textures trĂšs diffĂ©rentes.

Marika

Oui, solide, liquide.

Kevin

Dans ta bouche. L’un est crĂ©meux, l’autre est clair, et ainsi de suite. Mais tu peux avoir des thĂ©s qui ont un cĂŽtĂ© plus crĂ©meux. Et tu peux avoir des fromages qui sont peut-ĂȘtre plus, un peu plus croquants. Et c’est sĂ»r que l’un fera ressortir l’autre. Quand tu les prends l’un aprĂšs l’autre. Oui, pareil pour le scotch. Oui, je pense que le fait de mettre deux choses – mĂȘme si tu prends deux thĂ©s – l’une Ă  cĂŽtĂ© de l’autre, la texture est l’une des premiĂšres choses. Et en fait, quand je fais une dĂ©gustation avec un grand nombre de personnes, l’une des premiĂšres choses que je dis, pour les mettre dans la zone dont nous venons de parler, oĂč nous nous concentrons vraiment, c’est d’oublier d’essayer de comparer ça aux fleurs et aux parfums que tu connais, ou aux souvenirs ou Ă  la poĂ©sie ou Ă  quoi que ce soit. Concentre-toi simplement sur la texture. Parce que ça t’amĂšne tout de suite Ă  te concentrer. Et puis, OK, la texture parce qu’ils n’y auraient probablement pas pensĂ©. Mais ils peuvent la ressentir facilement, avant de sentir qu’ils doivent analyser comme un sommelier qui discute des notes de la vendange.

Marika de Vienne 22:09

Oui, et par exemple nommer la fleur obscure de Malaisie Ă  laquelle cette note te fait penser!

Kevin

Exactement, exactement.

Marika

Il faut donc les guider avec la texture.

Kevin Gascoyne 22:20

Amenez-les vers la texture, parce qu’ensuite, ils comprennent. Et Ă  ce moment-lĂ , nous pouvons parler de la façon dont la saveur se dĂ©veloppe dans la bouche, si elle s’ouvre rapidement ou lentement. Si l’arriĂšre-goĂ»t est long et agrĂ©able, ou s’il disparaĂźt vite. Ensuite, Ă  ce stade, une fois qu’ils ont commencĂ© Ă  analyser la texture, il est plus facile de s’y attarder et de commencer Ă  explorer.

Marika de Vienne 22:50

C’est vrai, c’est beaucoup moins intimidant. Parce que c’est
 la texture est le toucher et la sensation. Et c’est une façon plaisante de dire ce que tu ressens, ce que tu ressens en ce moment?

Kevin Gascoyne 23:00

Exactement. Et la texture est probablement quelque chose que tout le monde ressent, car nous avons tous des goĂ»ts trĂšs diffĂ©rents, des rĂ©actions des papilles gustatives. Donc, certaines personnes goĂ»tent beaucoup plus de ci ou beaucoup plus de ça, etc., mais la texture est Ă  peu prĂšs la mĂȘme pour la nourriture chez diffĂ©rentes personnes.

Marika de Vienne 23:19

J’aime tout ce que tu suggĂšres. Parce que, corrige-moi si je me trompe, j’ai l’impression que ce que tu proposes ici est une approche des accords de style « choisis ta propre aventure ».

Kevin Gascoyne 23:28

Exactement, exactement. Ouais.

Marika de Vienne 23:31

Il existe des concepts qui peuvent t’éclairer et te guider Ă  travers le plaisir de tout ça. Mais au bout du compte, prends ton Ă©pĂ©e, ton bouclier et ta tasse. Choisis ta propre aventure!

Kevin Gascoyne 23:46

Oui. Passe au magasin de thé, prends une bouteille de scotch.

Marika de Vienne 23:51

J’aime vraiment ça, j’aime vraiment, vraiment ça. Parce que comme nous l’avons dit, c’est juste trùs, trùs intimidant pour les gens et ils devraient juste essayer.

Kevin Gascoyne 23:59

Oui. C’est la mĂȘme chose pour beaucoup de choses. MĂȘme lorsque les gens viennent me voir et me disent, eh bien, Kevin, je ne sais pas vraiment. Tu sais, je ne connais pas grand-chose au thĂ©. J’ai achetĂ© ce thĂ© oolong et je ne sais pas trop comment le prĂ©parer, je l’ai pesĂ© et j’ai calculĂ© la durĂ©e d’infusion. Et ci et ça et tout le tralala. Et je dis : « Eh bien, il me semble que tu es tellement concentrĂ© sur le systĂšme de laboratoire de ton infusion que tu ne fais pas vraiment attention au goĂ»t du thĂ©. » Donc, ce que je recommande, c’est que si, au fur et Ă  mesure que tu t’inities au thĂ©, ou que tu t’inities aux accords, dans cette conversation, tu fais un ou deux essais organisĂ©s, puis tu en fais un troisiĂšme libre. Donc si tu fais, disons que tu apprends Ă  infuser avec une thĂ©iĂšre Gong Fu Cha, tu en fais une ou deux oĂč tu mesures la tempĂ©rature et tout le reste. Et puis tu en fais une en style libre, parce que c’est lĂ  que tu commences vraiment Ă  avoir cette intuition inhĂ©rente de ce qui se passe rĂ©ellement. Et parce que tu ne te concentres pas sur les instruments de prĂ©cision et les rĂšgles, le poids et ainsi de suite. Tu te concentres en fait sur les arĂŽmes et la vapeur et la sensation et le parfum dans l’air. Je pense donc qu’il est vraiment important d’avoir la certitude que nous sommes notre propre chef d’orchestre dans toutes ces situations. Et que tout peut ĂȘtre un accord, je veux dire, prendre deux choses pendant que tu cuisines et essayer les deux dans ta bouche en mĂȘme temps va te donner une certaine forme d’information et construire ton systĂšme de classement sur la façon dont deux choses vont aller ensemble, ou ne pas aller ensemble. Et c’est tout aussi intĂ©ressant de faire des choses qui ne vont pas ensemble, que de faire des choses qui vont ensemble. Parce qu’il y a beaucoup Ă  apprendre lĂ -dedans.

Marika de Vienne 25:57

Et dans l’esprit de ce genre de choses, tu as l’équipement pour le faire. Et tu peux choisir ta propre aventure, tu es dĂ©jĂ  Ă©quipĂ©. Une des choses que je dis toujours aux gens, c’est que ton cerveau a enregistrĂ© tout ce que tu as goĂ»tĂ©. Et quand tu prends l’habitude de goĂ»ter certains aliments, selon l’endroit oĂč tu te trouves gĂ©ographiquement, culturellement, toutes ces choses sont prises en compte. Tu sais automatiquement ce qui se marie bien, ensemble. C’est un instinct que tu dĂ©veloppes au fil du temps.

Kevin Gascoyne 26:33

Oui. Ou tu commences à penser de cette façon. Ou tu commences à penser, je dois l’essayer.

Marika

Exactement! Oui!

Kevin

Et parfois, tu es complÚtement surpris. Ce qui est trÚs intéressant.

Marika de Vienne 26:42

C’est toujours intĂ©ressant quand tu te dis : « Oh, ça allait absolument marcher. » À un niveau intellectuel, je savais que ça allait marcher. Et puis tu le fais et c’est un dĂ©sastre total. Vraiment intĂ©ressant.

Kevin Gascoyne 26:53

J’ai fait pas mal de dĂ©gustations en utilisant la gastronomie molĂ©culaire, François Chartier. Il y a environ, je ne sais pas, 15 ans. Et c’était trĂšs intĂ©ressant, parce que tu as parlĂ© au dĂ©but de la dĂ©composition chimique et de la recherche de ponts molĂ©culaires, etc. C’est donc dans ça qu’il s’est spĂ©cialisĂ© et ce sur quoi il a Ă©crit quelques livres. Et c’était fascinant. Mais Ă  bien des Ă©gards, c’était un peu numĂ©rique. Parce que c’était un peu trop prĂ©cis, n’est-ce pas? Et ça a enseignĂ©, ça a un peu enlevĂ© l’ñme de la chose. C’était, je veux dire, c’était une approche scientifique de cette idĂ©e de mettre deux choses ensemble. Et oui, les tomates et le chocolat et diffĂ©rents aliments partagent des saveurs molĂ©culaires, des Ă©lĂ©ments de saveurs molĂ©culaires. Ils vont donc ensemble, tu sais, les asperges et le chocolat ont des Ă©lĂ©ments molĂ©culaires similaires. Quand tu les mets ensemble, ils crĂ©ent cette combinaison trĂšs Ă©trange qui n’a le goĂ»t d’aucun des deux. Donc c’est, c’est fascinant. Donc, si tu veux faire une plongĂ©e en profondeur, c’est une chose que tu peux aussi examiner. Mais je dirais que le simple fait de se familiariser avec ce catalogue mental que tu viens de mentionner, avec toute ton expĂ©rience en matiĂšre de saveurs, et d’en tirer quelques Ă©lĂ©ments pour les mĂ©langer et voir ce qui se passe, je pense que c’est, je veux dire que c’est juste amusant.

Marika de Vienne 28:36

C’est juste amusant. C’est juste une chose amusante qui


Kevin Gascoyne 28:39

C’est juste trùs amusant.

Marika de Vienne

C’est juste trùs amusant!

Kevin Gascoyne 28:40

Je veux dire, pourquoi est-ce qu’on le fait en premier lieu? Je veux dire, tu sais, on le fait peut-ĂȘtre pour impressionner nos amis, mais tu veux que ce soit amusant.

Marika de Vienne 28:51

Exactement. Non, je pense que c’est amusant de jouer avec ces saveurs. C’est amusant de jouer avec ta propre perception des saveurs aussi, et de remettre ce que tu pensais savoir en question en essayant de nouveaux accords. Tu sais, choisir ta propre aventure, comme nous l’avons dit, je l’ai maintenant dit huit fois. Je vais devoir en faire une marque dĂ©posĂ©e pour les besoins de la cause!

Kevin Gascoyne 29:09

Choisis ta propre aventure.

Marika de Vienne 29:14

Choisis ta propre aventure! Alors une chose dont nous avons discutĂ© avant l’enregistrement, tu m’as dit de façon trĂšs dĂ©sinvolte, tu as dit que plonger un biscuit dans le thĂ© n’est pas un accord, et j’ai fait : « – Quoi, qu’est-ce que tu veux dire? – Et regarde, ce n’est pas parce que quelque chose se fait depuis des centaines d’annĂ©es que c’est
 »

Kevin Gascoyne 29:36

Je veux dire que c’est un couple naturel. Ce sont deux choses qui vont merveilleusement bien ensemble, nous le savons. Nous le savons. C’est donc un accord, en quelque sorte.

Marika de Vienne 29:44

OK, mais pourquoi l’as-tu formulĂ© de cette façon? C’était tellement comme, ce n’est pas un binĂŽme, j’étais comme, oh mon dieu! J’ai l’impression que c’est une conversation que tu as dĂ©jĂ  eue.

Kevin Gascoyne 29:54

Non, non, j’ai juste eu l’idĂ©e pendant que nous discutions. Je pense que c’est parce que beaucoup de gens le font sans ce moment de rĂ©flexion, que je veux, que j’avais besoin pour que ça en soit un. C’est plus une combinaison qu’un accord parce qu’il n’y a pas ce moment de rĂ©flexion. Mais en mĂȘme temps, l’information viscĂ©rale d’une combinaison agrĂ©able de deux Ă©lĂ©ments de saveur est lĂ , tu sais. La vanille ou le shortcake ou le beurre dans le biscuit et le thĂ©. Et ce sont toutes des choses qui ont Ă©tĂ© conçues pendant des dĂ©cennies pour aller ensemble et des recettes qui ont Ă©tĂ© affinĂ©es des deux cĂŽtĂ©s. Le thĂ© et le biscuit.

Marika de Vienne 30:36

Oh, j’adore la prĂ©cision que nous lui avons apportĂ©e maintenant. Non, parce que c’est l’action de crĂ©er l’accord qui nĂ©cessite cette attention, qui nĂ©cessite


Kevin Gascoyne 30:47

La pleine conscience, ouais, c’est comme boire du thĂ© et goĂ»ter du thĂ©. Maintenant, c’est juste un Ă©tat d’esprit, vraiment.

Marika de Vienne 30:55

Oh la la. Nous pourrions faire un Ă©pisode entier sur l’état d’esprit pour la dĂ©gustation.

Kevin Gascoyne 31:01

Oui, nous avons déjà environ six t-shirts.

Marika de Vienne 31:06

Il est temps d’ouvrir un magasin. Nous avons dĂ©jĂ  un client convaincu. Alors Kevin, nous avons bu du thĂ© pendant tout ce temps, car je ne sais pas pour toi, mais je n’ai presque jamais de conversation sans thĂ©. C’est trĂšs rare que je


Kevin

Je ne fais rien sans


Marika

Je sais! Je n’ai pas vraiment de moment dans ma vie oĂč il n’y a pas un thĂ© au moins Ă  portĂ©e de main. Tu as la particularitĂ© d’ĂȘtre le premier invitĂ© Ă  qui j’ai prĂ©sentĂ© plusieurs options de thĂ© que nous devrions boire et tu as choisi les trois.

Kevin Gascoyne 31:39

Bien sûr. Je veux voir comment ils vont ensemble.

Marika de Vienne 31:42

Alors OK, nous avons donc Vert d’Anji vert, un Anji Bai Cha. Du thĂ© vert.

Kevin Gascoyne 31:48

Qui, tu le sais, est l’un de mes thĂ©s verts prĂ©fĂ©rĂ©s. Je ne sais pas comment tu l’as dĂ©couvert.

Marika de Vienne 31:52

J’ai mes sources, donc je ne vais pas divulguer ça. C’est aussi l’un de mes thĂ©s verts prĂ©fĂ©rĂ©s. Quelque chose que j’ai appris Ă  connaĂźtre pour la premiĂšre fois lorsque je vivais en Chine. Et je n’ai pas tendance Ă  boire des thĂ©s verts normalement. Je ne recherche pas forcĂ©ment ce profil de saveur au quotidien, mais j’aime juste beaucoup le thĂ© Vert d’Anji, le corps qu’il donne.

Kevin Gascoyne 32:16

Si vif et intense.

Marika de Vienne 32:18

Oui, il ne me juge pas. J’ai l’impression que ce thĂ© ne me juge pas! Je ne sais pas comment le dire autrement.

Kevin Gascoyne 32:22

C’est difficile de mal le prĂ©parer aussi.

Marika de Vienne 32:26

Exactement. J’aime comment tu dis que parce que c’est moi qui l’ai fait, tu es comme : « Tu vois que tu peux le faire! »

Kevin

MĂȘme toi, tu l’as bien fait.

Marika

MĂȘme toi! Ensuite, nous avons un Oolong Phoenix, qui est un thĂ© oolong Dan Cong du sud de la Chine. J’adore les thĂ©s Dan Cong. Le thĂ© oolong est ma catĂ©gorie de thĂ© prĂ©fĂ©rĂ©e de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, que ce soit les plus verts ou les plus foncĂ©s. Ce thĂ© Dan Cong est juste lĂ©gĂšrement Ă©picĂ©, c’est une bonne tasse pour tous les jours. Pour moi, c’est un thĂ© pour tasse. C’est un excellent thĂ© pour tasse, car tu peux juste


Kevin Gascoyne 33:00

C’est celui que j’ai bu vite sur la table justement.

Marika de Vienne 33:03

Pas vrai? Oui, j’aime beaucoup celui-là. Et puis nous avons Oolong à la cannelle.

Kevin

Je ne l’ai pas encore essayĂ© celui-lĂ .

Marika

Oh, nous allons devoir remédier à ça.

Kevin Gascoyne 33:10

Oui. Mets-en dans ma tasse.

Marika de Vienne 33:13

VoilĂ . J’adore ce thĂ©. Nous avons dĂ©jĂ  parlĂ© de ce thĂ© sur le balado, c’est un thĂ© oolong qui est parfumĂ© Ă  la cannelle. Il n’a pas de cannelle ajoutĂ©e.

Kevin Gascoyne 33:22

Oui, c’est agrĂ©able.

Personne inconnue 33:24

Je l’adore. C’est gĂ©nial de savoir que tu l’aimes.

Kevin Gascoyne 33:25

Je ne suis pas un grand fan de la cannelle. Je trouve gĂ©nĂ©ralement qu’elle tombe sur le cƓur, mais celle-ci est trĂšs bien Ă©quilibrĂ©e.

Marika de Vienne 33:30

J’aime vraiment ce thĂ© et pour les personnes qui disent ne pas aimer la cannelle, je suis toujours comme : « Essaie ceci, essaie ceci. »

Kevin Gascoyne 33:36

Oui, je n’aime vraiment pas la cannelle et j’aime ça.

Marika

Eh bien, c’est beaucoup!

Kevin

Eh bien, je pense qu’on abuse de la cannelle. Elle est mise dans tout, c’est, tu sais, c’est comme la vanille dans les annĂ©es 80, tu sais, la cannelle, ils sont juste devenus fous avec la cannelle et en mettent dans tout. Et ce n’est pas censĂ© ĂȘtre comme des pantoufles confortables et rĂ©confortantes, mais c’est vraiment exagĂ©rĂ© et il y a tellement de mauvais goĂ»t de cannelle, la cannelle artificielle, je
 Mais c’est agrĂ©able.

Marika de Vienne 34:08

Je pense aussi que comme pour la cannelle, lorsque tu fais infuse l’écorce de cannelle, elle n’infuse pas toujours en mĂȘme temps que le thĂ©. Il est donc toujours difficile de trouver cet Ă©quilibre avec certains thĂ©s et ici, tu n’as pas ce problĂšme. Tu peux juste le faire infuser et c’est tout. Est-ce qu’ils se marient bien entre eux? Je ne pense pas, mais je ne


Kevin

Laisse-moi voir, laisse-moi voir.

Marika

J’aime ta façon de le boire d’un coup!

Kevin Gascoyne 34:37

Pas de gaspillage. L’association de la cannelle et du thĂ© Dan Cong fonctionne trĂšs bien. La cannelle cache en quelque sorte les saveurs centrales, mais le Dan Cong est plus floral. Alors, ça devient discret, un corps discret, mais un bouquet plus imposant. Et aussi la texture est plus claire et plus nette avec le Dan Cong. Donc c’est agrĂ©able. Maintenant, je vais faire Dan Cong et Anji Bai Cha. Je vais juste prendre un verre de chaque
 Oui, ça rend l’Anji agrĂ©able, brillant et vert, oui. Tu peux en fait goĂ»ter le cĂŽtĂ© floral de l’Anji un peu plus aprĂšs le Dan Cong. Donc c’était simple, nous nous sommes lancĂ©s dans un petit accord juste parce que nous avons trois Ă©lĂ©ments de saveur sur la table.

Marika de Vienne 35:26

Bien! C’était simple! Qu’est-ce que
 qu’est-ce que
 qu’est-ce que tu as
 [bafouille].

Kevin Gascoyne 35:32

Je devais arrĂȘter de parler, c’était une des choses. RĂšgle numĂ©ro un, je devais rĂ©flĂ©chir.

Marika de Vienne 35:40

Oui, tu as donc arrĂȘtĂ© de parler. Ce qui n’est pas un mince exploit pour moi. Mais nous avons arrĂȘtĂ© de parler.

Kevin

J’ai arrĂȘtĂ© d’écouter.

Marika

Tu as arrĂȘtĂ© d’écouter, exactement! Tu as fait la sourde oreille. Hum, parmi les trois types d’accords que tu as dĂ©crits, lequel s’est produit ici, comme avec Oolong Phoenix et l’Anji. Était-ce un complĂ©ment, un contraste, l’amour.

Kevin Gascoyne 36:03

Contraste pour le premier. Non, il n’y avait pas vraiment d’amour. Le deuxiĂšme Ă©tait en quelque sorte un complĂ©ment.

Marika de Vienne 36:11

IntĂ©ressant, intĂ©ressant. J’ai l’impression que c’est un trĂšs bon exercice que les gens peuvent refaire, prendre trois thĂ©s et voir lequel va bien avec l’autre.

Kevin

VoilĂ .

Marika

Essaie celui-ci avec celui-lĂ , puis essaie celui-ci, celui-lĂ , et c’est un moyen rapide de faire ressortir le meilleur de chaque thĂ© et de faire apparaĂźtre de nouvelles saveurs potentielles.

Kevin Gascoyne 36:29

Oui, je fais ça assez souvent. J’ai fait une dĂ©gustation avec un groupe il y a quelques mois, en fait, avec trois paires de thĂ©s. Des thĂ©s Darjeeling et oolongs Wuyi, plus au nord que ce thĂ© oolong. Et encore une fois, j’ai fait les trois styles, de deux qui allaient ensemble, deux qui contrastaient et puis un pont harmonique. Et je le faisais avec un groupe trĂšs profond. Je pouvais donc les emmener profondĂ©ment dans le thĂ©, dans le paysage du thĂ©. Et donc nous travaillions sur ce qui se passait Ă  la saveur au milieu. Il y avait un creux et une saveur correspondante, des Ă©lĂ©ments de saveur et ainsi de suite
 mais oui, deux thĂ©s fonctionnent ensemble.

Marika de Vienne 37:22

Je ne sais pas, dĂšs que tu as dit « groupe profond », j’imaginais vraiment, tu sais, des capes, du silence. Une scĂšne trĂšs « Gandalf ». Je veux dire, j’adore ça. C’est fascinant. Je pense que j’ai beaucoup appris. Surtout, ce que j’ai retenu, c’est qu’il faut se donner le temps et que tu as les outils pour le faire.

Kevin Gascoyne 37:48

Oui. Prends juste un moment. De temps en temps, juste pour goûter les choses que tu goûtes et y réfléchir.

Marika de Vienne 37:55

C’est trùs encourageant. Je pense que nous devrions continuer à siroter. Et on revient tout de suite.

Kevin Gascoyne 38:01

Oui, on revient tout de suite.

BREAK AD 38:04

L’épisode d’aujourd’hui de Steeping Together vous est prĂ©sentĂ© par notre collection Du jardin Ă  la tasse. Vous vous demandez ce qu’est un thĂ© Du jardin Ă  la tasse? Nos thĂ©s Du jardin Ă  la tasse sont une sĂ©lection soigneusement choisie de thĂ©s classiques et d’origine unique provenant de jardins du monde entier. Nous avons de tout, des classiques comme Orange Pekoe et Sencha du Japon biologique, aux thĂ©s ultra-limitĂ©s et de petits lots comme Rooibos sauvage et Perles de Zomba. Non seulement ces thĂ©s sont incroyablement dĂ©licieux, mais ils sont aussi parmi nos prĂ©fĂ©rĂ©s Ă  nous procurer. Pourquoi? Eh bien, mĂšre Nature et les personnes incroyablement compĂ©tentes qui travaillent dans ces jardins ont fait tout le travail pour nous. Et nous ne pourrions pas leur ĂȘtre plus reconnaissants. Les thĂ©s Du jardin Ă  la tasse. Oui, nous vendons des produits sans perles de sucre.

Marika de Vienne 38:56

Bienvenue, il est temps de jouer Ă  « Qu’est-ce que tu bois? », le quiz oĂč nous posons Ă  nos invitĂ©s trois questions situationnelles, certaines rĂ©alistes, d’autres complĂštement farfelues. Et ils doivent utiliser toute leur expĂ©rience et leur expertise pour nous dire ce qu’ils boiraient dans l’une de ces situations donnĂ©es. Kevin, es-tu prĂȘt Ă  jouer Ă  « Qu’est-ce que tu bois? ».

Kevin Gascoyne 39:14

Je suis nerveux. Nerveux!

Marika de Vienne 39:16

Je sens que tu vas trĂšs bien t’en sortir. Je ne veux pas, je ne veux pas te piĂ©ger. Mais je sens juste que tu vas


Kevin

Tu ne m’as pas dit les questions à l’avance.

Marika

Je ne l’ai pas fait!

Kevin Gascoyne 39:23

TrĂšs bien. Je suis prĂȘt, je suis prĂȘt.

Marika de Vienne 39:28

Voici donc une question de notre auditeur Perry Papadopoulos. Merci, Perry, de nous avoir Ă©crit.

Kevin

Salut Perry.

Marika

C’est une nuit froide, sombre et orageuse. Tu es assis seul et tu regardes la pluie ruisseler sur la fenĂȘtre. Qu’est-ce que tu bois?

Kevin Gascoyne 39:42

OK. Je vais – je peux ĂȘtre trĂšs prĂ©cis?

Marika de Vienne 39:46

Sois aussi précis ou vague que tu le souhaites.

Kevin Gascoyne 39:48

OK, je vais passer directement à un thé oolong Wuyi. OK, je vais boire un Ron Gui de grade élevé. Qui est un magnifique thé oolong de Chine, avec plusieurs couches, rond, épicé, naturellement épicé. Ce sera mon choix pour ça. Et je vais le faire dans un gaiwan et faire infusion aprÚs infusion, probablement environ six ou sept infusions.

Marika de Vienne 40:19

Je ne sais pas si tu le sais, mais tu as choisi le thé préféré de tous les temps de mon mari.

Kevin Gascoyne 40:23

Oh, eh bien, il pourrait venir. C’est toujours mieux de boire du thĂ© avec un ami.

Marika de Vienne 40:31

Exactement! Donc, ce que j’aime particuliĂšrement dans cette rĂ©ponse, c’est que tu as ce thĂ© oolong Wuyi, qui est plus foncĂ© et long, c’est un Ron Gui qui signifie littĂ©ralement en mandarin « cannelle », Ron Gui est le mot pour « cannelle ». Et donc, ce n’est pas, sans cannelle ajoutĂ©e, comme ce que nous buvons ici, mais il a les notes naturelles de la cannelle, trĂšs rĂ©confortant.

Kevin Gascoyne 40:51

RÎti
 réconfortant.

Marika de Vienne 40:53

Oui! RÎti, réconfortant, permet beaucoup de réinfusions.

Kevin Gascoyne 40:57

Beaucoup de rĂ©infusions. Alors oui, je pourrais m’asseoir et regarder la pluie pendant une heure ou deux.

Marika de Vienne 41:04

Tu as crĂ©Ă© tout un moment. Une Ă©toile d’or. Bien jouĂ©. DeuxiĂšme question : tu es plongĂ© jusqu’au cou dans des travaux de rĂ©novation. Et l’entrepreneur, ton nouveau meilleur ami, a prolongĂ© le dĂ©lai d’achĂšvement d’un mois supplĂ©mentaire. Encore une fois! Respire profondĂ©ment avant de rĂ©pondre Ă  son dernier courriel. Qu’est-ce que tu bois?

Kevin Gascoyne 41:25

Je vais boire un litre de


Marika

Un litre!

Kevin


 First flush Darjeeling, qui va, qui est plein de caféine, mais qui a aussi une quantité trÚs, trÚs élevée de L-théanine dont je suis un peu mégafan.

Marika de Vienne 41:44

Confession ici!

Kevin Gascoyne 41:48

Qui est un acide aminĂ©. Et c’est ce produit chimique qui donne Ă  notre corps une sensation de bien-ĂȘtre, rĂ©duit l’anxiĂ©tĂ©, nous fait nous sentir calmes. Il nous donne cette petite sensation de « aaahhh » lorsque nous buvons du thĂ©. Je vais donc en boire un litre. Je dirai probablement : « Pas de problĂšme, mon homme. Un mois, c’est trĂšs bien. »

Marika de Vienne 42:14

J’aime la façon dont tu as commencĂ© par : « Je vais avoir besoin d’un litre de ce que je vais dire. » Nous allons avoir besoin d’un litre.

Kevin Gascoyne 42:20

Pendant que je pense à ça, un litre d’eau est en train de bouillir.

Marika de Vienne 42:25

Alors un litre, c’est chaud, c’est infusĂ© Ă  froid?

Kevin

Chaud, chaud.

Marika

Chaud, d’accord. Est-ce que tu fais infuser Ă  froid tes thĂ©s Darjeeling des fois?

Kevin Gascoyne 42:32

Je les bois froids. Oui. Mais je les laisse rarement tremper assez longtemps pour qu’ils soient froids. Non, je les fais toujours chauds.

Marika

Infusion de classique Ă  chaud.

Kevin

Mais ils font d’excellents thĂ©s glacĂ©s si tu fais de l’infusion Ă  froid.

Marika de Vienne 42:49

Oui, j’aime beaucoup mes thĂ©s Darjeeling infusĂ©s Ă  froid.

Kevin Gascoyne 42:53

Et tu peux mĂȘme y mettre un peu de bulles. C’est sympa.

Marika de Vienne 42:55

Oui, je suis heureuse que tu aies dit ça parce que c’est ce que je fais, je gazĂ©ifie beaucoup mes infusions Ă  froid. C’est si facile Ă  faire et juste vraiment, vraiment dĂ©licieux. Dix points. Bien jouĂ©. TrĂšs bien.

Kevin

En route pour l’or!

Marika de Vienne 43:14

C’est parti! TroisiĂšme question. Tu n’as jamais rien gagnĂ© de ta vie, alors quand tu as participĂ© Ă  un concours pour gagner un voyage sur la lune, tu n’avais vraiment pas de grandes attentes. Et pourtant, tu es lĂ . Le soleil se couche sur Terre et tu regardes depuis la vue de la station spatiale lunaire. C’est Ă  couper le souffle, indescriptible, si peu de gens auront un jour cette expĂ©rience. Qu’est-ce que tu bois?

Kevin Gascoyne 43:38

Voyons voir, oui, je veux boire quelque chose de lĂ©gendaire. Je vais prendre
 Je vais prendre un thĂ© pu'erh Menghai 1976, un pu'erh Sheng qui a Ă©tĂ© vieilli en stockage sec, pas en stockage humide. Il a donc encore de la brillance et un petit cĂŽtĂ© trĂšs minĂ©ral. C’est ce que je vais faire.

Marika de Vienne 44:12

Il y a beaucoup de choses Ă  discuter. TrĂšs bien. Donc, 1976, tu as dĂ©jĂ  goĂ»tĂ© ça avant, tu as goĂ»tĂ© ce cultivar particulier


Kevin

Oui. Cette année, ce millésime.

Marika


 cette annĂ©e, ce millĂ©sime avant? D’accord, tu connais donc cette saveur. Tu ne le choisis pas parce que 1976 Ă©tait une bonne annĂ©e pour MontrĂ©al ou quelque chose comme ça?

Kevin Gascoyne 44:33

Non. C’était aussi une bonne annĂ©e pour la musique.

Marika de Vienne 44:37

C’était une excellente annĂ©e pour la musique. [C’est un Meng Hai, c’est un pu'erh Sheng, il a ce dynamisme.

Kevin Gascoyne 44:47

Oui, mais il est trĂšs ancien. Il est encore Ă©clatant parce qu’il a Ă©tĂ© stockĂ© au sec. Il a une belle pointe minĂ©rale et n’a plus trop ce goĂ»t de ferme, qui a un peu disparu, mais reste assez prĂ©sent pour le garder authentique. Et un de ces beaux thĂ©s vieillis qui est juste plein de sagesse. C’est ce que je bois. C’est mon choix.

Marika de Vienne 45:12

C’est un choix magnifique. Parce que comme, je ne sais pas pourquoi, quand tu as dit ce que tu allais boire, la premiĂšre chose Ă  laquelle j’ai pensĂ© Ă©tait la qualitĂ© minĂ©rale, et que tu l’agençais en quelque sorte Ă  la poussiĂšre lunaire sur la lune ? Comme je ne sais pas? Je ne comprends pas comment mon cerveau fonctionne.

Kevin Gascoyne 45:31

Je n’en Ă©tais pas encore lĂ . Mais si je voulais ĂȘtre vraiment prĂ©cis, Ă  ce moment-lĂ , j’aimerais en ĂȘtre Ă  la troisiĂšme infusion.

Marika

Oh! J’adore le cĂŽtĂ© ultra-prĂ©cis de la chose. C’est trop cool!

Kevin Gascoyne 45:45

C’est Ă  ce moment-lĂ  que tout le meilleur va sortir avec un thĂ© aussi vieux.

Marika

C’est Ă  ce moment-lĂ  que tout le meilleur va sortir du thĂ©?

Kevin Gascoyne 45:51

Eh bien, parce qu’il est si vieux. Il va mettre un certain temps Ă  se rĂ©chauffer et il va falloir quelques infusions juste pour le rĂ©veiller et enlever la poussiĂšre de ses yeux et tout.

Marika de Vienne 46:00

Nous devons te mettre en contact avec la NASA. Genre, tu envoies ces astronautes là-haut, avec quoi? Qu’est-ce qu’on fait ici?

Kevin Gascoyne 46:11

Je sais! Qu’est-ce que William Shatner a bu là-bas?

Marika de Vienne 46:16

Exactement! Nous devons te mettre sur cette affaire, Kevin, nous avons besoin de toi pour


Kevin

Oui, je vais faire le thé.

Marika

Ça semble gĂ©nial! Eh bien, ce n’est pas un jeu que tu peux gagner ou perdre, mais tu es absolument le gagnant de ce tour particulier.

Kevin

Était-ce le voyage vers la lune?

Marika

Le voyage sur la lune a vraiment atteint d’autres sommets!

Kevin Gascoyne 46:33

Les enjeux étaient élevés.

Marika de Vienne 46:36

Eh bien, merci beaucoup d’avoir pris le temps de partager ta sagesse, ta passion, simplement une bonne tasse de thĂ©.

Kevin

Et c’était un bon thĂ©.

Marika

La conversation et tout le reste. Si les gens veulent trouver Camellia Sinensis, – je veux dire que nous sommes ici Ă  MontrĂ©al; j’ai la chance d’habiter tout prĂšs de la boutique Camellia Sinensis – oĂč vont-ils? Comment vous trouvent-ils?

Kevin Gascoyne 47:02

Retrouvez-nous en ligne sur camellia-sinensis.com et toute l’information s’y trouve. Il y a des billets de blogue sur les accords. L’association de whiskies, de fromages, d’huĂźtres, de toutes sortes de choses, alors vous pouvez y trouver des idĂ©es. Et aussi sur la logistique d’un accord et des suggestions de choses Ă  essayer. Alors, ça, c’est une chose. Nous avons aussi d’excellentes recettes de cocktails et de mocktails. Et puis, si vous ĂȘtes sur Internet, consultez aussi notre projet Tea Studio, qui est vraiment trĂšs amusant. C’est [teastudio.info]. Alors, jetez un coup d’Ɠil.

Marika de Vienne 47:52

Oui et si vous avez tous la chance de lire le livre Camellia Sinensis sur le thĂ©, je vous le recommande vivement, vivement. C’est un livre clĂ©, un livre marquant pour moi depuis de trĂšs nombreuses annĂ©es. C’est vraiment agrĂ©able, c’est une lecture fascinante. Oui, merci encore, je suis ravie que tu aies pu te joindre Ă  nous.

Kevin

Oui, j’ai passĂ© un excellent moment.

Marika

Et merci d’avoir Ă©coutĂ© l’épisode d’aujourd’hui. Si vous souhaitez nous faire part de vos commentaires, questions ou suggestions pour le jeu « Qu’est-ce que tu bois? », vous pouvez le faire Ă  l’adresse steeping.together@davidstea.com ou sur notre site Web davidstea.com. Passez une excellente semaine et bonne infusion Ă  tous.

Kevin Gascoyne

Kevin Gascoyne

Ă  propos de l’invitĂ©

Le thĂ© coule dans les veines de Kevin depuis qu’il est tout jeune. NĂ© dans le Yorshire, dans le nord de l’Angleterre, il s’est pris de passion pour le thĂ© Ă  l’adolescence aprĂšs un voyage en sac Ă  dos dans l’Himalaya, oĂč il a goĂ»tĂ© du thĂ© en feuilles frais directement lĂ  oĂč il pousse pour la premiĂšre fois. L’obsession d’une vie venait de voir le jour! Il s’est mis Ă  Ă©crire sur le thĂ© darjeeling et Ă  acheter de petites quantitĂ©s de thĂ© rare Ă  revendre, principalement pour financer sa propre passion pour le thĂ©. Au dĂ©but des annĂ©es 1990, il a crĂ©Ă© sa premiĂšre entreprise, Kyela Teas, puis il a fait la rencontre de Hugo, François et Jasmin dans leur salon de thĂ© unique en son genre. Leur intĂ©rĂȘt commun pour tout ce qui touche au thĂ© a fait germer une solide amitiĂ© et, en 2004, ils ont fusionnĂ© leurs deux sociĂ©tĂ©s. La Maison de thĂ© Camellia Sinensis Ă©tait nĂ©e. Quand il n’est pas Ă  la recherche des plus fines feuilles de darjeeling qui soient, Kevin donne des confĂ©rences sur le thĂ© partout dans le monde et participe Ă  une panoplie de projets axĂ©s sur la consultation, la publication et le dĂ©veloppement du commerce. Évidemment, il fait toujours ce qu’il fait de mieux : boire une tonne de thĂ©!

produits en vedette :

Derniers Ă©pisodes

saison 2 saison 1

Vous aimez ce que vous Ă©coutez? Explorez tous nos Ă©pisodes.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 22

on répond à
vos questions

avec Sanaya El Sayad
Sanaya El Sayad
avec Sanaya El Sayad

On répond à vos questions

Cette semaine, pour le dernier épisode de la saison, notre invitée Sanaya El Sayad nous dévoile tout en répondant aux questions les plus souvent posées!

Jouez
saison 2 | Ă©p. 21

le portrait
d’ensemble

avec Chantrelle Edwards
Chantrelle Edwards
avec Chantrelle Edwards

Le portrait d’ensemble

Cette semaine, nous nous entretetons avec Chantrelle Edwards, fondatrice et PDG de Hella Tea, sur la reprĂ©sentation des minoritĂ©s visibles dans la communautĂ© du thĂ©.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 20

tout savoir
sur les Ă©dulcorants
du thé

avec Celia Aceae et Kelly Miller
Celia Aceae et Kelly Miller
avec Celia Aceae et Kelly Miller

Tout savoir sur les édulcorants du thé

Cette semaine, nos invités Celia et Kelly discutent des édulcorants dans le thé : de ceux que vous ajoutez avant de le siroter à ceux déjà intégrés à vos mélanges favoris.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 19

l’aromatisation,
c’est quoi
exactement?

avec Robert Sobel
Robert Sobel
avec Robert Sobel

L’aromatisation, c’est quoi exactement?

Nous avons invité Robert Sobel, expert en recherche et innovation, pour nous aider à mieux comprendre les arÎmes naturels et artificiels.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 18

cuisiner
avec du thé

avec Nadia De La Vega
Nadia De La Vega
avec Nadia De La Vega

Cuisiner avec du thé

Qui a dit que le thĂ© Ă©tait rĂ©servĂ© Ă  votre tasse? Cette semaine, notre invitĂ©e Nadia De La Vega revient nous voir pour discuter avec nous de la façon d’intĂ©grer le thĂ© dans votre cuisine de tous les jours, et nous dire quels thĂ©s sont les meilleurs pour cuisiner!

Jouez
saison 2 | Ă©p. 17

thĂ© et mĂ©ditation :
un moment
pour vous

avec Sara Gallagher Bloom
Sara Gallagher Bloom
avec Sara Gallagher Bloom

ThĂ© et mĂ©ditation : un moment pour vous

Cette semaine, nous nous entretenons avec l’instructrice de yoga et de pleine conscience – et passionnĂ©e de thĂ© – Sara Gallagher Bloom, afin de discuter des bienfaits de la mĂ©ditation et de la façon d’intĂ©grer le thĂ© dans votre routine.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 16

le matcha,
on aime cha

avec Celia Aceae
Celia Acea
avec Celia Aceae

Le matcha, on aime cha

En vedette dans cet Ă©pisode, le mmmmmm... matcha! Cette semaine, nous plongeons dans l’univers crĂ©meux, Ă©nergisant et traditionnel du matcha avec nulle autre qu’une invitĂ©e qui en est Ă  sa quatriĂšme visite, Celia.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 15

les nouvelles
tendances
thé

avec Victor Yu
Victor Yu
avec Victor Yu

Les nouvelles tendances thé

Nous avons invité Victor Yu, du blogue Random Cuisine, à nous parler des plus récentes tendances thé qui émergent tout autour de nous. Découvrez les derniÚres nouveautés à ne pas manquer en matiÚre de boissons, de desserts et autres à base de thé!

Jouez
saison 2 | Ă©p. 14

la caféine du thé :
qu’est-ce que
ça veut
vraiment
dire?

la caféine du
thĂ© : qu’est-ce que
ça veut vraiment
dire?

avec Nadia De La Vega
et Celia Aceae
Nadia De La Vega & Celia Aceae
avec Nadia De La Vega et Celia Aceae

La cafĂ©ine du thĂ© : qu’est-ce que ça veut vraiment dire?

Cette semaine, nous nous lançons dans un super sujet : la cafĂ©ine dans le thĂ©. Nadia et Celia, deux invitĂ©es que nous connaissons dĂ©jĂ , nous aident Ă  dĂ©mĂȘler ce sujet pas si simple qui intĂ©resse de nombreux amateurs de thĂ©.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 13

l’abc des
accords de thé

avec Kevin Gascoyne
Kevin Gascoyne
avec Kevin Gascoyne

L’abc des accords de thĂ©

Envie de vous initier aux accords de thé pour épater vos invités la prochaine fois que vous recevez? Eh bien, laissez Kevin Gascoyne vous dévoiler les bases de cet art!

Jouez
saison 2 | Ă©p. 12

le thĂ© pu’erh,
une histoire
d’amour
millénaire

avec Kelly Miller
Kelly Miller
avec Kelly Miller

Le thĂ© pu’erh, une histoire d’amour millĂ©naire

Kelly se joint Ă  nous cette semaine, alors que nous tentons d’éclaircir le mystĂšre derriĂšre la longue histoire d’amour des buveurs de thĂ© et du pu’erh, l’un des types de thĂ© les plus anciens.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 11

créer un
changement positif
dans l’industrie
du thé

créer un
changement
positif dans
l’industrie
du thé

avec l’Ethical Tea Partnership
jenny costelloe
avec l’Ethical Tea Partnership

CrĂ©er un changement positif dans l’industrie du thĂ©

Nous avons discutĂ© avec Jenny, directrice gĂ©nĂ©rale de l’ETP, afin de mieux comprendre comment les intervenants de notre secteur s’unissent pour crĂ©er une industrie du thĂ© plus juste et plus durable pour les fermiers et travailleurs du thĂ© et l’environnement.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 10

la durabilité
chez les thés
davidstea

avec Nadia De La Vega
Nadia De La Vega
avec Nadia De La Vega

La durabilité chez Les Thés DAVIDsTEA

Nous sommes bien conscients que, sans une planĂšte en santĂ©, Les ThĂ©s DAVIDsTEA n’existeraient tout simplement pas. Alors, qui de mieux placĂ© pour dĂ©finir ce que cela signifie pour nous que Nadia, notre directrice, DurabilitĂ© du thĂ© et contenu?

Jouez
saison 2 | Ă©p. 9

comment faire découvrir le thé aux personnes qui n'en boivent pas

comment faire
découvrir le thé
aux personnes
qui n'en
boivent pas

avec Carolina Levy
Carolina Levy
avec Carolina Levy

Comment faire découvrir le thé aux personnes qui n'en boivent pas

Carolina Levy, propriétaire de l'entreprise Soy Té, partage son expérience personnelle consistant à faire mieux connaßtre le thé au Mexique.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 8

comment faire
des thés glacés, des
lattes et des ThéPop

comment
faire des
thés glacés,
des lattes et
des ThéPop

avec Freedom Taylor
Freedom Taylor
avec Freedom Taylor

Comment faire des thés glacés, des lattes et des ThéPop

Envie de siroter différemment? Cet épisode est pour vous! Nous explorons les différentes façons de préparer une tasse de thé avec Freedom, notre expert en contournement des rÚgles.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 7

mixologie
du thé 101

avec Tao Zrafi
Tao Zrafi
avec Tao Zrafi

Mixologie du thé 101

Nous avons invité Tao Zrafi, @travelingbartenders, à partager avec nous ses secrets sur les meilleures façons de marier thé et alcool.

Jouez
saison 2 | Ă©p. 6

le type d’eau
influence-t-il le
goût du thé?

avec Ravi Pillai
Ravi Pillai
avec Ravi Pillai

Le type d’eau influence-t-il le goĂ»t du thĂ©?

Saviez-vous que le type d’eau que vous utilisez pour infuser influence le goĂ»t de votre thĂ©? Apprenez-en plus dans l’épisode de cette semaine!

jouez
saison 2 | Ă©p. 5

le riz sauvage :
une tradition
autochtone

le riz sauvage : une
tradition autochtone

avec Tea Horse
Tea Horse
avec Tea Horse

Le riz sauvage : une tradition autochtone

Joignez-vous à nous alors que nous discutons avec Tea Horse au sujet de leur connaissance unique du riz sauvage et du rÎle que joue le thé pour réunir les gens.

jouez
saison 2 | Ă©p. 4

la réglisse :
on l’aime ou
on la déteste

avec Celia Aceae
Celia Aceae
avec Celia Aceae

La rĂ©glisse : on l’aime ou on la dĂ©teste

Joignez-vous Ă  nous cette semaine pour une discussion sur ce qui semble ĂȘtre l’un de nos ingrĂ©dients qui polarisent le plus les opinions : la rĂ©glisse.

jouez
saison 2 | Ă©p. 3

bĂątir une
communauté

avec Mamas for Mamas
Shannon Christensen
avec Mamas for Mamas

Bùtir une communauté

Dans l’épisode de cette semaine, nous rencontrons la fondatrice de Mamas for Mamas pour dĂ©couvrir le travail exceptionnel accompli par l’organisation pour aider les mamans et autres personnes qui s’occupent des enfants.

jouez
saison 2 | Ă©p. 2

le thé blanc et
l’art d’en faire
un mélange

avec Billy Dietz
Billy Dietz
avec Billy Dietz

Le thĂ© blanc et l’art d’en faire un mĂ©lange

Cette semaine, dans notre mini-Ă©pisode, nous jasons de la dĂ©licate mais invitante base de thĂ© blanc, et de l’art d’en faire un mĂ©lange.

jouez
saison 2 | Ă©p. 1

bĂątir une
communauté du thé
en ligne inclusive

bĂątir une
communauté
du thé en
ligne
inclusive

avec Tea with Jann
Jann
avec Tea with Jann

Bùtir une communauté du thé en ligne inclusive

Notre premiÚre de la saison 2 tente de répondre à une question cruciale : comment bùtir une communauté du thé inclusive dans un monde de plus en plus divisé? Joignez-vous à nous pour le savoir.

jouez
saison 1 | Ă©p. 8

quels sont
les mélanges
laissés pour
compte de
2021?

avec Sanaya El Sayad
Jann
avec Sanaya El Sayad

Quels sont les mélanges laissés pour compte de 2021?

La plupart du temps, nos thĂ©s trouvent des amateurs et gagnent en popularitĂ©. Mais, parfois
 ce n’est pas le cas. Cette semaine, nous discutons de ce qui fait que certains thĂ©s ratent leur cible.

jouez
saison 1 | Ă©p. 7

qu’est-ce qui
rend le thé du
népal si bon?

avec Peru Gyawali
Peru Gyawali
avec Peru Gyawali

Qu’est-ce qui rend le thĂ© du NĂ©pal si bon?

Saviez-vous que le thé du Népal fait partie des thés de la plus grande qualité qui soit au monde? Laissez-nous vous dévoiler ce qui rend ce nouveau venu si exceptionnel.

jouez
saison 1 | Ă©p. 6

comment
choisir son
contenant?

avec Freedom Taylor
Freedom Taylor
avec Freedom Taylor

Comment choisir son contenant?

Comme les contenants transforment complĂštement l’expĂ©rience du thĂ©, cette semaine, nous vous apprenons Ă  choisir ceux faits pour vous.

jouez
saison 1 | Ă©p. 5

comment
crée-t-on
un thé?

avec Billy Dietz
Billy Dietz
avec Billy Dietz

Comment crée-t-on un thé?

Vous vous ĂȘtes dĂ©jĂ  demandĂ© comment le thĂ© Ă©tait produit? comment on s’y prenait pour lui donner un goĂ»t de dessert gourmand ou de bonbon sucrĂ©? Ne ratez pas notre balado pour le savoir!

jouez
saison 1 | Ă©p. 4

comment es-tu
devenu un
dégustateur de
thé professionnel?

comment es-tu
devenu un
dégustateur
de thé
professionnel?

avec Ravi Pillai
Ravi Pillai
avec Ravi Pillai

Comment es-tu devenu un dégustateur de thé professionnel?

PrĂ©parez votre papier et votre crayon! L’épisode d’aujourd’hui porte sur la façon d’entraĂźner votre palais, afin que vous puissiez vraiment goĂ»ter chaque aspect du thĂ© que vous buvez.

jouez
saison 1 | Ă©p. 3

quels sont les meilleurs ngrédients pour le sommeil?

quels sont les
meilleurs
ingrédients
pour le sommeil?

avec Celia Aceae
Celia Aceae
avec Celia Aceae

Quels sont les meilleurs ingrédients pour le sommeil?

Besoin d’une bonne nuit de sommeil? Joignez-vous Ă  nous pour tout savoir des avantages et des inconvĂ©nients des diffĂ©rents ingrĂ©dients bons pour le sommeil que l’on retrouve dans les thĂ©s et tisanes.

jouez
saison 1 | Ă©p. 2

comment
commander
du thé en
ligne?

avec Kelly Miller
Kelly Miller
avec Kelly Miller

Comment commander du thé en ligne?

Nous sommes lĂ  pour rĂ©pondre Ă  toutes vos questions sur le magasinage de thĂ© en ligne et pour vous aider Ă  trouver les thĂ©s parfaits pour vous, mĂȘme quand vous n’avez pas la possibilitĂ© de sentir ni de goĂ»ter.

jouez
saison 1 | Ă©p. 1

pourquoi
aimons-nous
tant le thé?

avec Nadia De La Vega
Nadia De La Vega
avec Nadia De La Vega

Pourquoi aimons-nous tant le thé?

Le thĂ© est la deuxiĂšme boisson la plus consommĂ©e sur la planĂšte. Savez-vous pourquoi? Apprenez-le en regardant l’épisode.

Qui est
Marika?

Marika

À propos de l'animatrice

Marika De Vienne a étudié et travaillé avec des producteurs de thé et des propriétaires de plantation de thé en Chine, avant de devenir apprentie dans le mélange du thé et des épices. Ses nombreux voyages, notamment en Thaïlande, en Indonésie et au Sri Lanka, lui ont donné une faim insatiable pour tout ce qui a trait au thé.

Comme de nombreuses personnes chez Les Thés DAVIDsTEA, Marika a un problÚme de consommation de thé. Attention, nous ne pensons pas que boire trop de thé est un problÚme, mais elle est pratiquement devenue une expérience scientifique sur la consommation de thé chez les humains...

Alors, dans le but de canaliser son obsession dans quelque chose d’un peu plus constructif, Marika anime maintenant Steeping Together, oĂč elle espĂšre susciter des conversations avec des gens de partout au monde, une tasse de thĂ© Ă  la main.

Marika De Vienne
Chef de Projets